Sierck les Bains

Historique de la ville de Sierck-les-Bains

Crédit photo Valentine Comin

Vue sur le château des Ducs de Lorraine
© Valentine Comin

Véritable Porte de France, Sierck-les-Bains est située à 40 km de Metz et 20 km de Thionville, au carrefour de l’Allemagne et du Luxembourg et au voisinage immédiat de la symbolique ville de Schengen.

Véritable écrin de verdure, cette ville médiévale et renaissance est dominée par son château-fort : le Château des Ducs de Lorraine (classé Monument Historique). De forme grossièrement ovoïde, il est stratégiquement niché sur un promontoire rocheux, en bordure d’un méandre de la Moselle et entouré de trois collines ; le Stromberg, l’Altenberg et le Kirschberg.

La date d’édification du château n’est pas connue. Il aurait été construit sur les restes d’un castel gallo-romain mais rien aujourd’hui ne permet de l’affirmer. La seule certitude est qu’il existait déjà au XIème siècle. Du château primitif, il ne reste rien. Constamment réaménagé pour s’adapter au progrès de la poliorcétique (avec notamment l’apparition de l’artillerie), le château, en son état actuel, remonte à la fin du XVème siècle, et comporte des bâtiments ajoutés au XVIIIème siècle.

Le château fut dès le début une des résidences favorites des Ducs de Lorraine, qui y séjournèrent fréquemment avec leur cour. Ce fut le cas notamment de Gérard d’Alsace (1048-1070), de Mathieu II (1220-1251), de Jean Ier (1346-1390), de Charles II (1390-1431) époux de Marguerite de Bavière ou encore de Charles IV (1624-1675).

En leur absence, le château était confié à la famille de Sierck dont la puissance s’accrut au fil des générations pour atteindre son apogée au XVème siècle avec Arnold VI (1366-1455), comte du Saint-Empire romain germanique, bâtisseur du château de Meinsberg (actuel château de Malbrouck à Manderen), et son fils Jacques archevêque de Trêves de 1439 à 1456.

La prospérité de la ville, jusqu’à la guerre de Trente ans avait favorisé l’exercice de nombreuses activités commerciales et artisanales. Les maisons et boutiques que bouchers, drapiers, tanneurs firent construire du XVe au XVIIe siècle, donnent encore aujourd’hui son caractère à la ville.

Si le commerce et l’artisanat restent les activités principales de cette ville de 1 735 habitants, la qualité de son patrimoine, son terroir, la proximité de la Moselle et de son tourisme fluvial, la traversée de la véloroute « Charles le Téméraire », ses différentes manifestations festives et populaires, ses services, … sont autant d’attraits qui attire régulièrement sportifs et visiteurs de passage.

Visite du château des Ducs de Lorraine

Le site actuel du château  avait été choisi pour des raisons stratégiques.

Remparts du château des Ducs de Lorraine © Moselle Tourisme

Remparts du château des Ducs de Lorraine
© Moselle Tourisme

En effet Sierck et le duché de Lorraine faisaient partie au moyen-âge du Saint Empire Romain Germanique. Cette forteresse permettait donc de barrer la route du Rhin par la vallée de la Moselle. Le château échut aux ducs de Lorraine du 11è au 17è siècle, était une de leur résidence favorite.

Ce monument historique est un des seuls château-fort de l’est de la France à présenter encore aujourd’hui des murs d’enceinte, des casemates ou encore des tours massives dans un état très imposant. La citadelle a été remaniée à plusieurs reprises par Vauban et Cormontaigne.

Le visiteur peut découvrir le château à travers un parcours patrimonial (une heure environ). La visite commence par l’imposante tour de l’artillerie dans laquelle se trouve les plans de la citadelle. Après la rampe d’accès, le bâtiment de l’Arsenal (trois étages) et le four du château. La tour de la redoute (restaurée en 2012) permet de découvrir les couloirs casematés, ouvrages souterrains qui permettent de découvrir des lieux insolites.

Le visiteur empreinte le chemin de ronde qui fait le tour de la citadelle.  Sur le côté sud, les vestiges de l’ancien château du 14è siècle, découverts lors de la campagne de restauration de 2010 : une imposante tour de 10 mètres de diamètre et une partie de la courtine médiévale. Il faut aussi noter la restauration à l’identique des latrines 18è siècle, avec l’ensemble du mobilier. Sur la face est, le chemin de ronde qui faisait le tour de la ville au moyen-age et la tour schall (4 étages), à ne pas manquer.

L'Arsenal  © Moselle Tourisme

L’Arsenal
© Moselle Tourisme

Différentes salles d’exposition retracent l’histoire du château et de la ville. Outre l’aspect patrimonial, le château est situé dans un cadre naturel de premier ordre : Vallées, forêts, vignobles, rivières. Le panorama sur la vallée de la Moselle est exceptionnel, avec un visuel sur l’Allemagne et le Luxembourg.  Au centre de l’Europe, à deux pas de Schengen, le château des ducs de Lorraine permet à quelques 20.000 visiteurs annuels de traverser 1.000 ans d’histoire de la Lorraine, de la France et de l’Europe.

Close Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>